L'ARGILE VERTE

 

L'argile verte est un moyen extraordinaire que nous offre la nature pour soigner de nombreux maux d'une manière extrêmement efficace.  Elle était déjà connue et utilisée dans l'Antiquité. Gandhi la recommandait. De nos jours, de nombreux peuples proches de la nature l'utilisent encore. Les animaux, eux, ne l'ont jamais oubliée, ils ont toujours pris des bains de boue argileuse pour se guérir de leurs blessures.

 

Des naturopathes allemands ont contribué à la renaissance de l'argile depuis plus d'un siècle, si bien que son utilisation est à nouveau connue. C'est une terre qui est extraite dans des carrières et que l'on fait sécher au soleil. On peut la trouver en magasins de produits biologiques, diététiques ou en pharmacie pour l'utilisation domestique.  

Dans la nature, on trouve des argiles de différentes couleurs : blanche, rouge, rose, verte, grise, bleue, jaune, marron selon les régions du globe. Elles ont chacune leur spécificité. Mais d'une façon générale, l'argile verte est la plus commercialisée et elle répond  pratiquement à tous les besoins.. Elle existe présentée en poudre ainsi que concassée. Si on a la choix, préférer l'argile qui est récoltée dans la région où l'on vit.

 

Propriétés de l'argile verte

 

En analysant chimiquement l'argile verte, on lui a découvert de nombreux éléments, mais la façon dont elle agit reste encore une énigme pour les scientifiques. La nature recèle encore des mystères que l'humanité ne saura expliquer que lorsqu'elle aura acquis l'humilité suffisante pour cela.

 

Voici la liste - indiquée sur les paquets d'argile verte - des minéraux naturellement présents :

- éléments majeurs : Silice - Aluminium - Calcium - Fer - Potassium - Magnésium - Sodium - Manganèse - Phosphore - Titane
- éléments mineurs : Cuivre - Cobalt - Lithium - Molybdène - Sélénium - Zinc

 

   -l'argile agit avec discernement, entrave la prolifération des microbes ou bactéries pathogènes, c'est-à-dire tout corps parasitaire, tout en favorisant la reconstitution cellulaire saine.


    -traitée par l'argile, une plaie purulente guérit à un rythme étonnant.


    -l'argile va là où est le mal : utilisée en usage interne, aussi bien par voie buccale, anale ou vaginale, l'argile se dirige vers le foyer morbide et s'y fixe parfois pendant plusieurs jours pour, finalement, entraîner pus, sang noir, etc ... dans son évacuation.


    - l'argile a une action adoucissante, absorbante (de toutes les toxines), bactéricide et cicatrisante.


    -elle nettoie et purifie le sang. Elle a une action reconstituante des globules du sang qu'il est facile de justifier par le test de la numération globulaire. En un mois, on assiste à une impressionnante augmentation des hématies.


    - si un organe fonctionne mal ou si une fonction ne s'accomplit qu'en partie, ce n'est pas porter remède que d'introduire dans l'organisme la substance non élaborée. Il faut aller plus loin et l'argile y va. Elle stimule l'organe déficient et contribue au rétablissement de la fonction défaillante.


    - Pour toutes les irritations, ulcérations des organes digestifs, l'argile constitue un pansement d'une extrême activité, éliminant les cellules détruites et activant leur reconstitution.


    - l'agile guérit les diarrhées.


    -partout où il y a carence, l'argile comble ces carences.   

Utilisation de l'argile:

 

- par voie interne : argile verte en poudre surfine ou ultra ventilée que l'on boit avec un verre d'eau - ou parfois argile blanche surfine en poudre pour les personnes très délicates

-par voie externe : cataplasmes d'argile verte concassée, posés sur un endroit du corps.

L'argile par voie interne:

 

Indications:

 

- Infection : dans tous les cas d'infection interne ou externe, l'argile va aider au nettoyage du corps par l'intérieur (et donc compléter les cataplasmes éventuels).


- diarrhée : action très rapide pour enrayer les diarrhées.


- anémie : reconstitution des globules rouges, l'argile comble les carences en minéraux.


- endocrinologie : l'argile contribue à stimuler ou apaiser les glandes déficientes.


- désinfection : l'argile nettoie le sang,
                           stoppe la prolifération microbienne dans l'intestin et reconstitue une bonne flore microbienne
                          désodorise l'eau chlorée et entraîne l'élimination des substances indésirables de l'eau.


- vermifuge : l'argile peut évacuer les vers présents dans les intestins.


- ulcères : contre les irritations et ulcérations des voies digestives, l'argile constitue un excellent pansement.


- rhumes, angines : sucer de petits morceaux d'argile.


- la cure d'argile verte par voie buccale est recommandée une, deux, voire quatre fois par an, aux changements de saison, mais principalement au printemps pour nettoyer l'organisme et parer à ses déficiences éventuelles.

Précautions:

 

- inutile de consommer de grosses doses d'argile, la régularité et la durée du traitement agissant davantage.
- en cas de tension artérielle élevée, ne pas prendre trop d'argile car elle enrichit beaucoup le sang. Pas plus de deux cuillerées à café réparties dans la semaine.

- constipation : la prise régulière d'argile peut entraîner une constipation. Cela vient du fait que l'argile entraîne les déchets contenus dans l'intestin. Si ceux-ci sont importants, cela peut occasionner des "bouchons" comme sur l'autoroute ! Plusieurs solutions sont proposées : augmentation de la consommation d'eau bue tout au long de la journée pour aider l'évacuation ; boire uniquement l'eau argileuse en laissant le dépôt d'argile dans le fond du verre ; prendre une tisane laxative. Surtout, ne pas laisser s'installer la constipation. 
- De plus, il est important de ne pas absorber d'huile de paraffine pendant la cure car l'huile durcit l'argile et les intestins n'apprécieront pas. De même, par précaution, restreindre sa consommation d'huile alimentaire. 

- la prise de médicaments en même temps que la cure d'argile peut parfois être bien acceptée et dans d'autres cas, ne pas convenir. L'argile peut annuler l'effet de certains médicaments. Renseignez-vous auprès de votre professionnel de santé.

 

Durée:

- la cure d'argile verte de printemps est recommandée pour une durée de trois semaines avec un verre par jour. Si l'on veut prolonger les bienfaits de l'argile, il est possible de poursuivre pendant trois mois (avec des semaines de pause).

- pour les cas de diarrhée : deux à trois verres d'eau argileuse par jour.

- pour tous les autres cas : un verre d'eau argileuse par jour tant que dure la maladie, continuer quelques jours, voire une semaine après la disparition des symptômes en cas de problème de courte durée.
Si le traitement demande plusieurs mois, il faut effectuer un arrêt d'une semaine après la cure de trois semaines. Puis on alternera une semaine de cure, une semaine d'arrêt.

 

Les réactions possibles:

 

L'argile verte a une action puissante et va occasionner des changements dans le corps.
Tandis que les médicaments habituels endorment le mal et réduisent les symptômes, les méthodes naturelles peuvent entraîner des réactions imprévues. C'est parce qu'elles se comportent comme des révélatrices de problèmes latents. Et l'organisme cherche à éliminer ce qui l'encombre.

Ainsi, une cure d'argile peut entraîner l'évacuation de vers, de sang, d'autres substances ... ignorées dans le corps, ou encore diarrhée ou constipation. Si c'est difficile à supporter, espacer davantage  les prises d'argile ou alterner avec un autre soin naturel. Ne pas s'inquiéter. C'est le processus d'élimination qui se met en route. S'il est un peu fort au début, il s'estompera par la suite.

L'argile par voie externe:

 

Indications:

 

- les soins de beauté, bien connus, tels que les masques du visage.


- les brûlures : l'argile verte calme très vite les douleurs, empêche la formation de cloques si elle est appliquée rapidement, évite l'infection et favorise la reconstitution de la peau.


- les blessures et tous traumatismes : coups, bosses, entorses, coupures, plaies même ouvertes guérissent rapidement avec l'argile. En effet, l'argile verte nettoie la blessure en enlevant les souillures (graviers, morceaux de verre vont s'incruster dans l'argile), fait disparaître l'enflure, stoppe la douleur, résorbe les bleus, évite l'infection et cicatrise. Même si vous devez vous rendre ensuite aux services d'urgence à l'hôpital, l'argile utilisée en premier secours calmera déjà considérablement votre douleur.


- cicatrices, mêmes post opératoires : l'argile verte accélère la cicatrisation et est utilisée dans certains hôpitaux dans ce but.


- fièvre, coup de chaleur : les cataplasmes d'argile posés sur la nuque et le bas-ventre absorbent la chaleur en trop.


- les dents : les cataplasmes posés sur la joue atténuent les douleurs dentaires mais n'empêchent pas la visite chez le dentiste ! Après la visite, reprendre les cataplasmes pour supprimer la douleur (on peut éviter ainsi l'absorption de médicaments) après une extraction dentaire et pour évacuer plus rapidement les produits anesthésiques injectés en piqûre. Ainsi, il n'y a pas de risques d'infection. Il est possible de mettre aussi de l'argile directement sur la dent ou dans le trou de la dent arrachée.


- les abcès, panaris : les cataplasmes d'argile verte en accélère le mûrissement, l'ouverture, la cicatrisation.


- inflammations, infections (conjonctivite), angine, pharyngite, bronchite : l'argile peut enrayer une inflammation dans ses débuts ou la soigner efficacement si elle est déjà installée.

 

 

Précautions:

 

Les cataplasmes peuvent entraîner des effets inattendus ou surprenants, qui ne doivent pas inquiéter quand on est prévenu. On peut avoir l'impression de constater une recrudescence du mal quand on retire les premiers cataplasmes. Par exemple, les applications sur des plaies vont agrandir la plaie, la creuser davantage. Ou bien l'argile va extraire du sang, du pus ...C'est l'action de nettoyage et de drainage de l'argile verte qui s'exerce en attirant toutes les toxines vers la partie du corps traitée. Ensuite, lorsque les toxines auront été enlevées, la plaie se refermera progressivement jusqu'à la cicatrisation complète. Mais en général, on constate aussi rapidement une diminution des rougeurs quand il y a de l'inflammation, preuve de l'action positive de l'argile verte.

 

Il peut arriver aussi qu'apparaissent, alors qu'il n'y en avait pas, des rougeurs, des boutons, ainsi qu'une démangeaison difficile à supporter. C'est parce que le cataplasme attire à lui des substances toxiques provenant de l'intérieur du corps. Elles traversent les tissus et s'évacuent par la peau à l'endroit où est posé le cataplasme. Il est préférable de stopper les cataplasmes momentanément et de les reprendre quand les inconvénients ont disparus. Prendre des tisanes pour aider à l'évacuation.

 

Étant donné l'action drainante de l'argile verte, il est préconisé, dans de nombreux cas, de poser des cataplasmes sur le bas ventre. Les toxines sont ainsi attirées vers les intestins ou la vessie et s'évacuent  rapidement par leur biais (au lieu de s'évacuer par la peau, ce qui est plus gênant).

Il n'est pas conseillé de poser en même temps plusieurs cataplasmes à des endroits différents du corps. Il faut les alterner. Si vous soignez par exemple une angine, vous poserez un cataplasme sur le cou pendant deux heures. Puis, après qu'il aura été enlevé, vous pourrez alors poser un cataplasme sur le bas-ventre.

 

Durée:

Suivant les cas, les cataplasmes seront posés pendant une ou deux journées ... jusqu'à plusieurs mois pour des traitements de fond. Cela dépend du problème. Les poses doivent se poursuivre jusqu'à la guérison complète, la disparition de la douleur, la cicatrisation. Mais il est important de ne pas interrompre un traitement commencé... pour le reprendre quelques jours plus tard. On perdrait le bénéfice déjà acquis, c'est comme si l'on reprenait au départ une seconde fois, ce serait dommage. Comme expliqué plus haut, il est parfois bénéfique de compléter la pose de cataplasmes par une cure d'argile interne. Cela accélèrera le processus d'élimination et de guérison.

 

Conclusion:

 

Les bienfaits de l'argile verte sont tels que l'on aura la précaution d'en avoir toujours qui soit prête à l'emploi dans sa  proximité pour préparer un cataplasme. Il existe d'ailleurs des tubes d'argile en pâte pratiques, que l'on peut emporter partout, en vacances, en voyage.
A la maison, il est possible d'avoir un plat d'argile verte qui soit prêt. Si on ne l'utilise pas immédiatement, pour éviter le dessèchement, il convient de couvrir le dessus de l'argile avec un peu d'eau de temps en temps.
Au cas où l'argile aurait été oubliée et commencerait à sécher, on peut la laisser sécher complètement. Ensuite on la concasse en plus petits morceaux. Il est alors possible de la réutiliser comme une première fois en la recouvrant totalement d'eau.

La rapidité d'intervention a aussi une grande importance. Si l'argile peut être appliquée immédiatement après un incident, la douleur est de très courte durée, la guérison intervient plus rapidement. Il n'y a pas de cloque après une brûlure, l'ongle ne tombe pas lors de l'écrasement d'un doigt etc ... cela en vaut la peine.

 

L'argile verte en poudre est utilisée avec succès pour des soins externes tels que :

- le poudrage de bébé à la place de talc lorsque le fessier est rouge ou même légèrement irrité : très efficace et entièrement naturel !
- rougeurs, eczéma, petits boutons qui démangent, bobos des enfants, petites plaies : action calmante et désinfectante de la poudre d'argile verte que l'on y dépose. Même les escarres. 
- en cas de saignement dû à une coupure, l'argile saupoudrée à cet endroit fera cesser l'hémorragie. 
- le brossage des dents : tremper la brosse humide sur l'argile verte, se brosser dents et gencives - mais deux fois par semaine maximum.

Jade Allegre, l'homme et l'argile - www.regenere.org

Jade Allègre : argile et sagesse du corps