Le NETTOYAGE DES ÉCURIES D’AUGIAS

ONZIÈME TRAVAIL:

LE VERSEAU

21 JANVIER - 19 FÉVRIER                  15 FÉVRIER - 14 MARS

date sidérale

   Hercule, fort de ses 10 précédents travaux, est maintenant dans un état de  maîtrise. Il est allé aux Enfers et a triomphé de la Mort (l'âme hors) en allant délivrer Prométhée, symbole de l'humanité. Autrement dit, il est descendu dans la matière (l'âme à tiers = tiers des âmes) l'humanité, dans l'enfer (dans ce qui est enfermé) afin de se mettre au service de l'humanité et la faire remonter vers la Lumière...

Eurysthée donne une nouvelle mission à Hercule  et décida de lui froisser son amour-propre en lui assignant une travail aussi laborieux que dégradant. Nettoyer les écuries du roi Augias.

La première chose à se demander est de savoir si une telle mission est digne d'un tel héro ? En effet, n'importe quel serviteur ou non initié  pourrait s'acquitter d'un tel fardeau, ramasser du fumier dans l'odeur et la saleté que cela suggère....

  

   Hercule quitte donc Mycènes et se lance en direction du royaume d’Elide, au nord-ouest du Péloponnèse. Il est bien décidé à ne pas perdre plus d’une journée dans ce travail d’esclave, sans aucun doute le plus dégradant qu’il n’aura jamais à réaliser. Le héros longe le nord de la péninsule, traverse l’Achaïe et arrive aux frontières de l’Elide où une forte odeur âcre parvient à ses narines.

 

Au fur et à mesure qu’il pénètre à l’intérieur de la région, l’air se fait de plus en plus irrespirable et Héraclès découvre la cause de cette puanteur : les pâturages de la vallée se trouvent totalement recouverts d’excréments bovins et la couche nauséabonde empêchent non seulement le labourage des terres d’Elide mais en plus, elle commence à asphyxier les peuples voisins.

Les écuries n'ont pas été nettoyées depuis plus de 30 ans. Le fumier s'y accumulant cela a engendré un dégazage de méthane meurtrier pour qui veut s'en approcher. Du coup les 3 000 têtes de bétail pâturent dans les champs environnant...entraînant une pollution extraordinaire.

Le héros comprend assez vite que cette puanteur est liée au travail qui lui a été confié et il part à la rencontre du fameux Augias.

 

Il est important ici  de voir que le véritable serviteur du monde est capable de comprendre le vrai sens du mot "abnégation".

C'est-à-dire qu'il ne rêve absolument pas d'un travail glorieux ou prodigieux, spectaculaire. Il est simplement au service de ce qui doit être fait, quelque soit les enjeux.

​​

Ainsi, lorsqu'on est un véritable serviteur, il n'a pas de travail noble ou de travail qui ne soit pas noble, humble ou pas humble. Non.... le véritable serviteur est simplement à la disposition de ce qui doit être fait sur le moment pour aider l'humanité à progresser. Et quelque soit le règne; minéral, végétal, animal ou humain.

Et on voit bien, ici, qu'Hercule ne se pose pas la question de savoir si ce nouveau travail est infamant ou humiliant, étant donné son statut de demi dieu ou de maître. Il le fait.

Et on va voir  toute la symbolique qu'il y a dans cette nouvelle épreuve.

Augias reçois donc Hercule qui ne demande aucune rétribution pour ce travail titanesque, à la surprise du roi, qui ne comprend pas ce geste. Soupçonneux, Augias propose un marché. Soit  Hercule parvient à faire ce travail en 24 heures, et dans ce cas là le roi lui donnera une partie de ses bœufs, sinon Hercule devra se mettre à son service le restant de sa vie. Lequel accepte les termes de ce "contrat".

Face à l'immensité de la besogne, au lieu de se focaliser sur le problème comme nous avons tous tendance à le faire, Hercule va prendre du recul et voir le problème dans son ensemble, sa globalité.

Il va méditer et va trouver un stratagème pour parvient à nettoyer non seulement les écuries mais aussi toutes les terres souillées en détournant les eaux pures deux rivières .

Petit aparté...

Cette notion de voir la globalité avant de regarder en détail fait partie d'une des 12 règles de la permaculture, dont une page de cet site  y est consacrée ( ici ).

Pour moi, toutes les règles de la permaculture participent à faire de l'humain un véritable serviteur de la Vie, aide à avoir une vision holistique de la Vie et à avoir une philosophie basée sur 3 principes: Prendre soin des Hommes.

                                                                                                   Prendre soin de la Nature et de ses différents règnes.

                                                                                                   Partager équitablement.

Réjouit d’avoir fini sa corvée, Hercule s’en retourne au palais d’Augias bien décidé à faire respecter l’engagement du roi. Mais la mauvaise foi d’Augias n’a pas de limite : refusant de lui donner ne serait-ce qu’un seul animal, il nie purement et simplement lui avoir promis le dixième de son troupeau en gage du nettoyage et d’ailleurs, avaient-ils signé un contrat ?

Le pauvre Hercule retient sa colère avec une surprenante maîtrise et demande le témoignage du propre fils du roi, Philée.

Ce dernier, de bonne foi, confirme la version du héros et provoque par là même le courroux de son père.

Pour éviter tout procès qui lui serait défavorable, Augias expulse de son royaume à la fois Philée et Hercule: le premier s’exile à Doulichion et quant au héros, il quitte l’Elide. Ainsi finit l'histoire.

LE SYMBOLISME:

Que représente le troupeau de bœufs appartenant au roi Augias?

  Et bien c'est l'humanité. ...

Les exploits  d'Hercule ont dû être rédigés  durant  l'ère du taureau qui va de 4.000 à 2.000 ans avant J.C.

L'ère du Taureau marque de sa force le début de l’hiver spirituel. Alors qu’au début de l’été l'humanité avait atteint les sphères lumineuses de l’Esprit, là, en hiver, elle commence à explorer les abysses de la Matière et à faire l’expérience de l’« ivresse du matériel ».

Cela signifie: vous commencez à vous livrer à la Matière, à oublier votre Esprit et à vendre votre âme. N’oubliez pas ceci: vous ne l’avez pas fait parce que vous êtes bêtes et naïfs (même si vous vous en êtes donné l’apparence). Vous l’avez fait parce que, précisément, vous vouliez sonder ces abîmes de l’existence, les explorer et les spiritualiser.

 

Car ce n’est pas votre corps qui a voulu prendre ce chemin mais votre esprit. Après chaque décès dans l’effroi, il envoya son étincelle dans un corps nouveau, dans l’obscurité de la Terre. L’aurait-il fait si cela avait été dénué de sens ? Même si ce chapitre est l’un des plus sombres de votre histoire, vous n’en êtes pas moins des âmes de Maîtres et des pionniers spirituels qui ont créé ces mondes pour les sublimer à la fin des temps.

La confiance et la générosité firent place au calcul et au contrôle. En même temps que la chaleur de l’ « amour de l’âme » s’entourait de voiles, la froideur de la passion physique grandissait. La fluctuation limpide et la tolérance se retirèrent alors que la rigidité et l’intolérance apparurent.

Dehors, dans le monde, la lutte pour la suprématie et la survie avait commencé. Les Mystères de votre vie avaient disparu de la surface de la Terre, soigneusement emmurés et codés, dissimulés et gardés, et n’étaient plus accessibles qu’aux « cœurs purs » et à ceux en quête véritable.

Donc, ce troupeau de bovin c'est nous, les milliards d'âmes qui peuplent la planète. Ces milliards d'êtres, qui ont proliféré partout

sur  toute la Terre, consomment et consomment encore afin d'assouvir tous leurs désirs éternellement insatisfaits.

Tout cela entraine  beaucoup de déchets aussi matériels qu'immatériels, qui s'entassent et s'amassent depuis des centaines d'années.

Et ces déchets polluent tout. Tout est pollué. De l'air que l'on respire,  aux fruits que l'on mange. Tout est corrompu; les politiciens qui ne nous servent plus, les médecins qui ne nous soignent plus, la justice au service des plus riches, la fiance qui nous rend esclave de la dette... Tout est corrompu par ces déchets. Tout est irrespirable et sale.

Essayer de nettoyer ces écuries sordides et c'est la mort assurée, par l'émanation abondante du méthane crée par le fumier.

On le voit.... Tous ceux qui ont voulu sortir des rangs et trouver des solutions pour changer de paradigme...ont été soit achetés soit éliminés par le système.

Car on ne lutte pas contre un système. Comme le disait Albert Einstein: " On ne résout pas un problème avec les modes de pensées qui l'ont engendré". Ou encore du même auteur: " Le monde que nous avons créé est le produit de notre  pensée. Nous ne pouvons pas le changer sans changer notre façon de penser".

Et comme l'a dit Gandhi: " Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde".

Que représente le  roi Augias?

  Et bien c'est le symbole du petit "moi", le tout petit moi ... calculateur, égoïste et cupide. Il représente le Moi-Je centre du monde.

 A tel point qu'il ne peut pas comprendre l'abnégation d'Hercule. Il ne peut pas comprendre qu'un individu puisse faire une chose sans un retour ou sans intérêt personnel.

Il ne peut  encore moins savoir ce qu'est un serviteur de la Vie, de l'humanité. C'est pour cela qu'il n'a pas confiance au fils de Zeus. Qu'il le fait épier. Et qu'il refuse de donner une partie de son troupeau à Hercule, une fois sa tâche accomplie. C'est pour cela

qu'il lui propose un marché dans lequel il espère plus l'échec d'Hercule que son succès, afin qu'il se mette à son service, pour lui  tout seul. Tant pis pour les autres.....

Les hommes politiques ne sont pas-t-ils tous des "Augias" en puissance, qui au lieu de se mettre au service d'une cause commune (un pays, une ville...) font tout leur possible pour savonner la planche de celui qui est au pouvoir, afin de lui prendre sa

place. !!! C"est dramatique.

Combien d'Agias dans les entreprises, dans nos relations,...?

Nous sommes donc sur la planète du "Moi" dominé par l'ego qui est parvenu à polluer complétement notre environnement sans se soucier des conséquences que cela va avoir.

Mais où est cet "Hercule" qui va pouvoir nous nettoyer de toute cette pollution ? Quelles sont les rivières qui vont pouvoir nous dégager de toute cela.

Et bien cet "Hercule" c'est nous, lorsqu'on est un peu plus responsable, moins conditionné, lorsqu'on sort des "programmations" involutives.... C'est nous lorsqu'on choisit d'être un serviteur de la Vie ou de l'humanité, lorsqu'on choisit l'Amour plutôt que l'attachement aux choses et aux personnes... Car n'oublions pas que c'est l'émotionnel qui dirige tout dans ce monde d'Augias. C'est pour cela qu'Hercule s'est directement attaqué à la tête centrale du Cerbère, dans le précédent travail, dans le Capricorne.

C'est donc à chacun d'entre nous qu'il est demandé de nettoyer ces écuries planétaires... Et la principale démarche consiste de s'attaquer à ce monstre émotionnel afin d'arriver à un changement complet d'état d'esprit, un changement de paradigme total.

Car ce qui pollue le plus ,c'est notre état émotionnel centré sur nos égoïsmes individuels (tête central du Cerbère) dont les conséquences sont les pollutions physiques.

C'est comme si on se contentait d'éponger une fuite sans fermer le robinet qui en est la cause. Le robinet ouvert c'est notre émotionnel. La fuite... la pollution physique visible. Le changement attendu ... la fermeture du robinet émotionnel.

C'est pour cela qu'il est vain de vouloir changer ce  monde d'Augias si on ne commence pas à changer soi-même en devenant un serviteur de l'humanité.

"Et telle une lumière qui attire les insectes dans la nuit noire, d'autres viendront naturellement car c' est notre nature profonde de Servir et d'Aimer". A.C.

Donc pour Hercule, la solution ne vient pas du monde physique lui-même.

D'où la symbolique de l'étable.

Que représente une étable symboliquement ?

Étable vient du verbe "établir". Cela signifie que nous sommes établie dans nos habitudes égoïstes et notre petit confort insouciant.

Nous vivons dans un confort inconfortable.Car c'est confortable ne pas s'écouter, de ne pas bouger, de faire ce qu'on a toujours fait, de ne pas remettre en question notre monde, certaines traditions horribles car comme souvent on l'entend: "On a toujours fait ça!!!".

Ce qui est bien évidemment faux puisque certains de ces comportements n'ont que quelques décennies...

De la même façon on aime se plaindre, être victime, de se dire que c'est de la faute des autres afin de nier  sa propre responsabilité.

On feint  de vivre la Vie car c'est plus confortable de suivre un troupeau mené par un berger qui, sans que  le savoir,  ne nous  amènera pas là où nous voulions aller mais plutôt à abattoir. Et après on hurle son insatisfaction, son malheur, sa  "mal-à-dit".

Aurait-on peut que la Liberté change notre vie de petit confort inconfortable.

Car là où la sincérité commence.... le mensonge s'arrête.

Là où l'honnêteté commence ... le mensonge cesse, ce qu'on est se révèle ...car  on arrête d'être autre chose que ce qu'on est déjà.

 

La liberté nous oblige de faire face à cet inconfort, nous oblige de voir notre responsabilité à chaque instant et, nous oblige à vivre la culpabilité de dire "non" alors qu'on alors qu'on veut dire "oui".

Cette liberté nous oblige à voir en face comment nous ne cessons jamais de juger les autres et de voir les croyances qui sont en chacun d'entre nous.

Ce n'est pas un signe de bonne santé mentale d'être bien adapté

à une société malade.

Jiddu Krishnamurti

Hercule, ne s'est pas mis au service d'Augias, au service du petit moi. Il s'est mis au service du troupeau de bovin, c'est-à-dire au service de l'humanité et l'aide à sa purification en usant d'énergies nouvelles (les deux rivières) pour nettoyer en profondeur toute cette crasse agglutinée depuis si longtemps.

Il ne s'étonne donc pas à être compris par cet Augias égocentrique ni de ne pas recevoir sa récompense car ce roi n'est pas au même niveau de conscience qu'Hercule.

​​

LES 4 NIVEAUX DE CONSCIENCE:

1/ LE MONDE DE CONSCIENCE DE DÉPENDANCE.

Dans ce monde , on retrouve toutes les personnes en conscience de masse, celles qui ont une conscience d'enfant, de dépendance , c'est-à-dire qu'elles dépendent d'un chef, d'une tribu, d'un mouvement religieux, politique ou d'une autorité.

Ces gens sont entrain d'apprendre progressivement à grandir. On est dans le patriarcat, où on nous dit quoi dire, que penser, comment agir. Ici l'humain est infantilisé, englué dans un processus hiérarchique avec des "pères" de substitution à chaque étage de la pyramide.

2/ LE MONDE DE CONSCIENCE INDIVIDUELLE.

Dans ce monde , on retrouve une autre partie des humains qui s'affirme en indépendance, en autonomie. Les personnes qui appartiennent à ce groupe cherchent à devenir de plus en plus puissants, de plus en plus riches, influents, créateurs, connus et célèbres, au détriment des autres....bien sûr. Car égoïstement on ne s'occupe, ici, que de son propre bonheur. Rien à faire des autres.

On est vraiment dans le monde du "moi-je-centre du monde", celui des "selfies", un  monde où  on étale tous les secrets les plus intimes de sa vie sur Facebook, à la vue de tous (car "je" pense être le centre de l'attention des autres). C'est aussi celui de la satisfaction des désirs, du cumul de l'avoir. Regardons combien nous avons tant travaillé pour, au final, acheté et cumulé que des choses inutiles. A quoi bon s'endetter pour assouvir ce besoin de s’approprier toujours d'avantage ????

3/ LE MONDE DE L'ÂME.

Dans ce troisième groupe, on cesse de vivre uniquement pour soi et l'on commence à rencontrer l'autre, pour ce qu'il est et non pour ce qu'il m'apporte. C'est un véritable bouleversement de la manière de tourner  notre regard.

L'humain cesse d'être au centre de son monde pour se tourner désormais vers les autres, les autres règnes de la nature et découvre des justes rapports qui peuvent co-exister.

Il s'agit donc de considérer l'autre comme un  autre moi-même. Et parallèlement, on découvre aussi l'autre en soi que l'on appelle l' Âme, c'est-à-dire ce que nous sommes réellement ou autrement notre véritable nature fondamentale.

4/ LE MONDE DES RELATION DE GROUPE D'ÂME.

Dans ce quatrième monde, nous sommes dans l’Unité de tous les règnes. C'est le monde de la globalité dans lequel nous vivons en harmonie, interdépendance et en unité.

Dans ce monde on va intégrer plutôt que séparer. On va favoriser des écosystèmes et le partage plutôt que de créer de la dépendance ou des inégalités.

Dans ce monde, enfin, on va apprendre à regarder dans une globalité d'âme plutôt que de se recroqueviller sur soi....

Il y a donc un sacré nettoyage ou un nettoyage sacré à faire en chacun afin de dissoudre toutes les croyances et involutions auto-programmés qui polluent notre humanité du premier monde de conscience

Puis il va falloir se décentrer pour aller vers l'autre et découvrir son âme. Là encore il y a du nettoyage à faire. Il y a des a priori à éponger, des jugements à décrasser....

Pour passer du 3ème au 4ème monde, ici aussi il va falloir gratter et récurer.

Il y a 7 niveaux de conscience à gravir pour se réaliser spirituellement.

1 /Le premier plan est le moins élevé.

C’est le plan de la conscience instinctive qui est proche de l’animal. L’être sur ce premier plan est primitif et cherche avant tout a satisfaire ses besoins sexuels et ne connait pas l’amour. Il est totalement inconscient.

Il est relativement primitif au point de vue spirituel, c’est un niveau essentiellement matérialiste. La personne qui se trouve à ce niveau se complaît dans le matériel, c’est-à-dire l’accumulation des biens et l’assouvissement de ses besoins primaires et des plaisirs des sens. De surcroît, elle est convaincue que la mort est une finalité, qu’après la mort il n’existe plus rien. Bien entendu, pour elle, l’existence de Dieu ou d’un être suprême quelconque n’entre même pas dans l’équation.

Selon une autre source, il y a 7 niveaux au lieu de quatre.

La plupart des humains se trouvent généralement au 3niveau de conscience, ce qui explique l'état dans lequel nous avons mis notre bonne vieille Terre.

Ces 7 niveaux de conscience, que l’on doit gravir afin de croître spirituellement vers la Réalisation, sont les 7 niveaux d’évolutions de notre âme.

Savoir où se situer permet de prendre conscience des efforts à faire afin de se libérer d'avantage des pollutions qui nous empêchent de devenir CELUI nous devons devenir.

2/ Le deuxième plan  est celui de la conscience collective.

A ce niveau la personne développe son sens des relations humaines. Elle est plus sélective dans le choix de ses partenaires mais plusieurs peuvent lui convenir. Elle ne connait pas encore l’amour véritable mais le copie. Elle est possessive et considère son partenaire comme lui appartenant. L’égo est très fort à ce niveau. Ce plan est émotionnel et c’est la que se situe la majorité de l’humanité de notre belle planète.

Il s’apparente aussi beaucoup au premier, les possessions matérielles sont encore dirigeante, une pierre angulaire dans la vie de ces personnes. L’assouvissement des sens tient encore une place prédominante; ces personnes ont d’ailleurs tendance a croire que la valeur des gens est proportionnelle aux biens qu’ils possèdent. Par contre, dans la majorité des cas, les personnes du second niveau d’évolution ou de conscience croient en l’existence d’un être suprême, mais elles ont aussi tendance à créer un dieu qui sert leurs intérêts. Leur spiritualité est très rudimentaire et par conséquent leur image de dieu l’est aussi. On pourrait dire que ces personnes croient en Dieu au cas ou… celui-ci existerait. Cela dit, ces personnes adoptent (ou entende adopter) une ligne de conduite non dénuée de principes.

3/  Le troisième plan est celui du mental.

Là, l’individu situe son JE. Il commence a s’individualiser. C’est le plan du pouvoir personnel, de l’énergie, des idéologies (religieux, politiques, économiques). C’est le plan des leader. Il fonctionne selon la dualité du mental (amour-haine, dominant-dominé etc...). C’est l’amour échange qui n’est pas le véritable amour mais s’en approche. C’est le plan de la prise de conscience, de la réflexion. L’individu a ce niveau élargit ses connaissance soit en ésotérisme, en spiritualité. Il prend conscience qu’il existe une autre dimension.

A ce niveau, on rencontre des gens qui accordent encore une certaine importance à l’aspect matériel, mais tout en croyant sincèrement en quelque chose. La majorité d’entre nous serions à ce niveau d’évolution ou de conscience, où les personnes semblent parfois assise entre deux chaises, amassant des biens matériels, sans toutefois y accorder la valeur ou l’importance que leur accordent les personnes des deux premiers niveaux, jouissant des plaisirs des sens, mais croyant en un Dieu, mais nous en remettant plus souvent qu’autrement entre les mains de ceux qui nous disent en qui il faut croire et ce qu’il faut croire.

4/ Le quatrième plan est causal.

C’est le plan ou vous pouvez vous connecter à votre âme. A ce niveau, vous pénétrez dans la partie de l’âme, celle de l’amour (l’amour spirituel). A ce niveau, vous pouvez vivre l’amour avec une âme-sœur. Votre partenaire est tellement proche de vous qu’il n’y a aucun effort a faire, aucune concession. L’AMOUR EST. C'est la fusion. C’est le plan des créateurs, des artistes, qui expriment la beauté sous toutes ses formes. A ce niveau on a envie de donner et D’Être.

Ce niveau marque aussi le début d’une certaine  spiritualité. Les personnes qui ont atteint ce niveau ne sont plus préoccupées par l’accumulation de biens; elles n’ont plus besoin de ce genre de preuve pour prouver leur importance ou justifier leur existence. Elles apprécient les plaisirs des sens, sans toutefois se laisser dominer par leurs émotions ou leur passions; elles perçoivent la totalité de leur nature et elles sont conscientes du lien qui existe entre le physique, l’intellect, les émotions et la spiritualité et elles assument leur responsabilité de leur pensées, de leur sentiments et de leurs actes. C’est le début de l’universalité de la conscience.

5/ Le cinquième plan est celui de la super-conscience.

L’amour est manifesté et exprimé pleinement. C’est celui de la pensée symbolique. A ce niveau on peut se passer de sexualité. C,est le niveau des grands comme Beethoven, De Vinci, Pythagore et… La seule partenaire possible est son âme-jumelle, son complément, son miroir. C’est le plan des guides spirituels, des Maîtres. Ses dons psychiques se développent naturellement, et elle accroît sa capacité de guérison. On atteint ce niveau par une illumination. Elle enseigne l’amour et guide l’humanité.

À ce cinquième plan , les personnes sont dotées d’une sensibilité très raffinée, elles perçoivent l’univers comme un tout; elles sont conscientes des lois gouvernant notre univers et tente de les respecter le mieux possible. Elles ne repoussent pas l’aspect matériel des choses, mais, par contre, l’accumulation de biens n’est pas une préoccupation. Elles ont atteint un niveau où leur intuition joue un rôle important et elles arrivent a développer assez rapidement ( et assez facilement) leurs dons psychiques et s’en servent volontiers, principalement pour aider les autres. Elles s’appliquent aussi, de façon diligente, à se débarrassé de leurs préjugés.

6/ Le sixième plan est celui de la buddhi, ou conscience intuitive de l’âme.

A ce niveau l’être n’a plus d’égo, il n’est plus qu’une âme rayonnant d’amour et de lumière. Il est un message vivant de l’harmonie universelle. Il a réalisé le mariage mystique (union divine). Il représente Dieu sur terre.C’est l’ermite solitaire constamment dans la béatitude. Il n’a plus de personnalité car il fait partie du TOUT. Il est proche de la fusion définitive avec l’ESPRIT ÉTERNEL.

À ce sixième plan , l’Individu unifie ses sens et sa spiritualité. Il s’est pratiquement libéré de ses passions et ses émotions ne le contrôle plus. Il est conscient de son corps physique, mais les biens matériels ne l’intéressent plus vraiment. Il fait d’ailleurs peut de cas des contraintes et des limites humaines et sa pensée devient universelle; il s’est complètement libéré des préjugés. Il communique aisément avec les entités de l’au-delà, ainsi qu’avec son Moi supérieur; il connait les raisons pour lesquelles il s’est incarné dans cette existence et comprend les leçons qu’il est venu apprendre. Il est pleinement conscient de son évolution et du niveau de conscience qu’il a atteint, sans en faire tout un plat.

7/ Le septième plan est celui du divin, de la conscience cosmique.

Le corps s’embrase, le feu monte dans les canaux éthériques et l’énergie divine vous transforme en ÊTRE DE LUMIÈRE. Vous tombez dans la conscience cosmique et l’illumination, et vous y restez pour l’éternité.

Il s’agit donc du niveau le plus élevé de l’évolution humaine. La personne qui y accède n’a plus qu’une préoccupation spirituelle, rien d’autre n’existe a ses yeux. Cette personne se situe en quelque sorte entre la matière et Dieu; il n’est plus question pour elle de suivre les lois divines comme telle, parce qu’elle font partit de sa nature intrinsèque. Cette personne est ce qu’on qualifie habituellement de Maître, d’initié, c’est-à-dire quelqu’un qui a réussi la parfaite harmonisation entre le corps, l’esprit et l’âme. C’est un état très rare.

   Mais on ne passe pas d'un plan à l'autre aussi aisément.

D'une part, parce qu'au début d'un changement de champs  de conscience on va avoir une période de transition dans lequel on va tantôt redescendre , tantôt remonter d'un plan à l 'autre.

D'autre part, il va y avoir des résistances aux changement nécessaires pour parvenir au plan supérieur. Ces résistances au progrès, à l'évolution d'un être ou d'une société, va engendré de la souffrance.

Nous souffrons parce que nous changeons de travail ou quittons une relation non harmonieuse. Nous souffrons car nous résistons à l'évolution de notre être et cela va se traduire le plus souvent par la maladie. Dans des sociétés ,cela peut se traduire par une dictature, un état policier, une pseudo-démocratie ou  également par le radicalisme religieux, l'intégrisme etc... pour revenir à ce qu'on croit être la vraie économie, la vraie, religion ou la vraie morale. Cette résistance; c'est de la peur. Peur du changement. Peur de remettre en cause des comportements, des croyances, divers programmes etc... au rencard.

Résister, c'est mettre du plâtre sur des fissures , ce qui ne va pas empêcher les deux rivières ( LA VIE et L'AMOUR) de faire le grand lessivage et de tout emporter.

Fissurons nos certitudes avec patience et persévérance, lézardons nos acquis avec détermination car ce qui nous a accompagné pour en arriver là où nous en sommes est désormais obsolète.

Il faut tout lâcher pour pour passer à autre chose, aller dans le monde suivant car on ne peut aller dans le 4ème monde que si on s'est défait des idées, des pensées, des systèmes etc... du 3ème monde.

etc...