Tant qu'il n'y a pas prise de Conscience, nous ne sommes qu'un assemblage d'idées, de dogmes, de traditions... Nous sommes des machines. Quand il y a prise de Conscience, tout s'effondre, il ne reste en nous que le doute. Alors seulement peut-on commencer à chercher à se connaître.
    Se connaître soi-même,c'est connaître l'humanité car nous sommes chacun de nous humanité, société.
    La société, le système ne sont pas des entités séparés qui sont nos ennemis. Nous avons créé et nous créons chaque jour cette société, ce système que nous critiquons et rendons responsable de nos maux.
    Quand un homme s'éléve, c'est toute l'humanité qui s'éléve. Le meilleur moyen d'aider l'humanité de grandir, c'est donc de grandir soi-même. La révolution intérieure est la seule révolution. Tout le reste n'est que mouvement de foule qui se calme plus vite qu'il n'a commencé.
     Pour se connaître, il faut repartir de zéro. Il faut faire table raz. Il faut avoir l'esprit libre de tout idéologie, croyance, dogme, préjugé.
     Pour se connaître, il faut trouver le courage pour se remettre totalement en question, être méthodique et avoir des disciplines de fer.
     Nous ne sommes pas notre ego. Nous ne sommes pas nos pensées, notre passé, nos échecs, notre idéologie, nos croyances,nos convictions, nos émotions... Nous sommes le moment présent. Nous sommes la Vie.
     Tout  ne se passe pas toujours dans le présent. Le temps, le futur, le passé sont des concepts du mental dont se nourrit l'ego pour construire des histoires imaginaires qui nous torturent. Tout ce que nous vivons se passe toujours ici et maintenant.
     Quitter le monde de l'ego, c'est découvrir le Soi.... le vrai Moi, la Conscience, la Lumière en nous, caché derrière cet ego.
     Le Soi qui se trouve en nous depuis notre naissance apparaît lorsque le mental, l'ego, découvre qu'il n'est qu'une illusion, une accumulation d'expérience, de connaissance du passé.
Ce jour là, nous pouvons ressentir que nous mourons à nous même.
 
 
     L'ego étant une accumulation d'expériences, de connaissances du passé, il est donc quelque chose de mort. Comment quelque chose de mort pourrait-il nous apprendre qui nous sommes, ce que nous sommes?
 
 
     L'ego, construction du mental, dépend des circonstances, de l'époque, du milieu social, de notre éducation ... Ainsi chacun acquiert sa propre vision de la réalité sans la connaître du tout.
 
     L'ego, étant sûr de connaître la réalité, que les autres sont dans l'erreur, nous vivons tous dans des mondes différents qui nous empêchent de nous comprendre et de communiquer.
     Si nous arrivons à comprendre cela, alors nous ne ressentons plus le besoin d'imposer nos valeurs, nos opinions, nos convictions aux autres. La véritable écoute et la communication peuvent commencer.
     La découverte du Soi ne peut se faire dans aucun temple, aucune église, aucune mosquée, aucun ashram. Nous sommes notre propre temple.
     Aucun maître, prêtre, gourou, philosophe, livre sacré ou non, ne peut révéler notre Soi. Seul, notre esprit libre, notre Conscience peut nous le révéler.
Un maître ,aussi célébre et sage soit-il, peut tout au plus nous indiquer une direction ou une façon de procéder. Mais au final il nous faudra l'oublier et brûler les livre car c'est ,de toutes façons, nous qui parcourerons ce chemin.
    La découverte du Soi est une aventure intérieure que l'on vit seul dans le silence et la quiétude.
    Le soit est la nature réelle de chaque être humain, de chaque vie sur terre.
    Ce qui sépare les homme, c'est la peur. La peur engendre les disputes, les conflits, les guerres.
La découverte du Soi élimine la peur. Il reste ,alors, l'Amour, la Sérénité, la Joie.
    Découvrir le Soi, c'est voir que nous ne sommes pas des entités indépendantes mais des maillons de la Vie. Chacun relié et dépendant des uns des autres.
    Découvrir le Soi, c'est voir que l'ambition, la vanité, la volonté de tout contrôler ne sont que des désirs que de l'ego.
    Nous acceptons maintenant ces trois vérités:
              - rien ne dure.
              - nous ne faisons que passer.
              - personne n'échappe à la soufrance.
    Nous acceptons maintenant ces trois vérités:
              - rien ne dure.
              - nous ne faisons que passer.
              - personne n'échappe à la soufrance.
    Ayant découvert cela, nous voyons que les évènements sont toujours NEUTRES et non dirigés contre nous. Nous abandonnons alors toute colère face aux innombrables vicissitudes de la Vie.
    Ayant découvert cela, nous lâchons prise. Nous acceptons. L'idée de victoire ou de défaite nous semble alors puéril.
    Ayant découvert cela, nous abandonnons les notions de jugement, de comparaison, de supposition, d'interprétation.
Nous nous contentons d'observer, de regarder.
Nous avons alors le regard neutre qui permet d'accéder à la réalité.
    Ayant découvert cela, nous comprenons que le but de la Vie n'est pas d'avoir mais d'ETRE.
    Ayant découvert cela, nous comprenons qu'agir pour le bien des autres, c'est agir pour notre propre bien.
De même, agir pour notre propre bien, c'est agir pour le bien des autres.
    Le Soi nous révéle que nous n'avons ni but, ni délai, ni obligation si ce ne sont ceux que nous nous imposons nous-même
    Le Soi nous révéle aussi que les dogmes, les morales, les idéologies, les religions sont aux hommes ce que les enclôs sont au bétail.
    Le Soi nous révéle aussi que être libre c'est pouvoir choisir en faisant fi de la morale, des dogmes, des religions et de l'opinion publique.
Ce choix, c'est notre conscience qui le fait, notre esprit libéré de ces chaînes.
La morale imposée n'est alors plus nécessaire car c'est la Vertue innée en nous qui parle.

"Le vent du désert balaie la trace des voyageurs.
Seul s'imprime le pas présent.
Le passé, le futur, du sable lissé par le vent."